Accueil > Faire lire > Actions jeunes publics > Le Tueur mélancolique
Le Tueur mélancolique
Imprimer
Envoyer

logo JLC

Le Tueur mélancolique, de François Emmanuel, éd. Luc Pire

Le tueur mélancolique

" Je n'ai jamais été très bon pour tuer les gens. "
Doux rêveur, Léonard Gründ ne se doute pas qu'en répondant à l'annonce de l'agence Stukowski demandant un secrétaire particulier, il va se trouver plongé dans un monde vraiment éloigné du sien. Collaborateur apprécié pour sa discrétion naturelle, il se voit peu à peu confier des missions dont le but lui échappe, jusqu'au jour où son patron le charge d'éliminer un homme, un échoué de la vie, un vagabond des villes. Mais Léonard ne peut faire taire sa douceur et sa mélancolie innées, et tombe sous le charme de cet homme.
Entré par erreur dans cette histoire trop grande pour lui, c'est de sa propre vie qu'il va changer le cours, pour rassurer son âme inquiète.

 

 

François Emmanuel est né à Fleurus (Belgique) en 1952. Après des études de médecine, il s’intéresse d’abord à la poésie et au théâtre (adaptation et mise en scène). Un séjour de plusieurs mois au Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski sera déterminant pour la suite de son travail d’écriture. A partir de là (publication de Femmes Prodiges en 1984) il en vient progressivement à l’écriture romanesque. S’ensuivent depuis 1989 des romans, souvent graves, parfois légers, selon deux veines qui lui sont propres, qualifiées parfois « d’été » ou « d’hiver ». Parmi les derniers romans, La Passion Savinsen a obtenu le Prix Rossel et La Question Humaine traduite dans dix langues a fait l'objet d'une adaptation cinématographique.
François Emmanuel partage aujourd’hui son temps entre l'écriture et son métier de psychothérapeute. Il est membre depuis 2004 de l’Académie de Langue et de Littérature
françaises de Belgique.

Retour à la liste

 
// rendez-vous autour du livre
<<  Décembre 2014  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
161820
22232425262728
293031    
// la minute de poésie
Anonyme

La mer, je l’entends, son immensité qui crie,

j’écoute l’hiver qui soulève ses vagues ;

Homme libre ou fils d’esclave,

aujourd’hui, je n’attends plus personne.
 


Je sais ce qu’ils font ;

ils rament et rament encore ;

dans les roseaux d’Átha Alma,

froid est leur sommeil.
 


Hélas,

je ne naviguerai plus sur la mer de la jeunesse !

mes belles années, ma beauté, tout a sombré,

au large du plaisir, ô ma liberté consumée.

lamentations
Anonyme du VIIIe ou IXe siècle, Lamentations de la vieille femme de Beare
, Traduit de l’irlandais médiéval principalement par le poète Jean-Yves Bériou, éd. bilingue, L’Escampette, 2006


Ce poème vous est offert avec l’aimable autorisation de l"éditeur.

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine un poème !

 

// nouveautés des éditeurs
// actualités
Les dernières vidéos du Centre du livre

d'autres vidéos du Centre du livre :

dailymotion You tube

 
Agenda professionnel

Découvrez l'agenda des formations et journées d'études programmées par le Centre du livre et et de la lecture pour les professionnels du livre du Poitou-Charentes.

 
Voyages de Mémoire sur iTunes

Voyages de mémoire - Alberto Manguel

Lire un extrait ou télécharger gratuitement le livre numérique enrichi d'Alberto Manguel Voyages de mémoire  (via iTunes).
En savoir plus

 
Suivez-nous sur le web

Twitter   Facebook  Scoopit Netvibesaudionlog arte

 
Offres d'emploi

Consultez les dernières annonces mises en ligne >> Lire la suite...

 

Lettres d'informations

Inscription aux lettres du Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes