Accueil > Faire lire > Actions jeunes publics > Jeunes Lecteurs Critiques
Le Tueur mélancolique
Imprimer
E-mail

logo JLC

argaiv1242

Le Tueur mélancolique, de François Emmanuel, éd. Luc Pire

Le tueur mélancolique

" Je n'ai jamais été très bon pour tuer les gens. "
Doux rêveur, Léonard Gründ ne se doute pas qu'en répondant à l'annonce de l'agence Stukowski demandant un secrétaire particulier, il va se trouver plongé dans un monde vraiment éloigné du sien. Collaborateur apprécié pour sa discrétion naturelle, il se voit peu à peu confier des missions dont le but lui échappe, jusqu'au jour où son patron le charge d'éliminer un homme, un échoué de la vie, un vagabond des villes. Mais Léonard ne peut faire taire sa douceur et sa mélancolie innées, et tombe sous le charme de cet homme.
Entré par erreur dans cette histoire trop grande pour lui, c'est de sa propre vie qu'il va changer le cours, pour rassurer son âme inquiète.

 

 

François Emmanuel est né à Fleurus (Belgique) en 1952. Après des études de médecine, il s’intéresse d’abord à la poésie et au théâtre (adaptation et mise en scène). Un séjour de plusieurs mois au Théâtre Laboratoire de Jerzy Grotowski sera déterminant pour la suite de son travail d’écriture. A partir de là (publication de Femmes Prodiges en 1984) il en vient progressivement à l’écriture romanesque. S’ensuivent depuis 1989 des romans, souvent graves, parfois légers, selon deux veines qui lui sont propres, qualifiées parfois « d’été » ou « d’hiver ». Parmi les derniers romans, La Passion Savinsen a obtenu le Prix Rossel et La Question Humaine traduite dans dix langues a fait l'objet d'une adaptation cinématographique.
François Emmanuel partage aujourd’hui son temps entre l'écriture et son métier de psychothérapeute. Il est membre depuis 2004 de l’Académie de Langue et de Littérature
françaises de Belgique.

Retour à la liste

 
// rendez-vous autour du livre
<<  Juillet 2014  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
 
   
// la minute de poésie
Valérie Rouzeau - Ci gire...
Ci gire le refrain des amants quelle bonne révolution vas prendre
On dirait qu’il a plu ta vie quitte ton ciré arrête ton char plein de canards et de pingouins
Prends-toi une année rhétorique lunatique panoramistique
Pose bonne distance pied de travers pied de la lettre et courant d’air
Mesure ta chance
Ne retiens rien.


Valérie Rouzeau
, Quand je me deux, Le temps qu’il fait (Cognac), 2009.

Ce poème vous est offert avec l’aimable autorisation de l’éditeur.

visuel


Valérie Rouzeau est née à Cosne-sur-Loire en 1967 dans une famille de récupérateurs de la Nièvre. Elle a d’abord publié dans des revues avant l’édition de deux recueils très remarqués (Pas revoir en 1999 et Neige rien en 2000). Plusieurs autres livres ont ensuite paru aux éditions Le Temps qu’il fait. N’exerçant aucune activité salariée, elle tâche de « vivre en poésie » via la traduction, les lectures publiques, les ateliers dans les classes, etc.
// nouveautés des éditeurs
// actualités
Les dernières vidéos du Centre du livre

d'autres vidéos du Centre du livre :

dailymotion You tube

 
Agenda professionnel

Découvrez l'agenda des formations et journées d'études programmées par le Centre du livre et et de la lecture pour les professionnels du livre du Poitou-Charentes.

 
Suivez-nous sur le web

Twitter   Facebook  Scoopit Netvibesaudionlog arte

 
Offres d'emploi

Consultez les dernières annonces mises en ligne >> Lire la suite...

 

Powered by RafCloud

Lettres d'informations

Inscription aux lettres du Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes