Accueil > Faire lire > Actions jeunes publics > Village Toxique
Village Toxique
Imprimer
E-mail

logo JLC

argaiv1659

Village toxique, de Grégory Jarry et Otto T, éd. FLBLB

Village toxique

« Ici Yves Mourousi, bonjour !
Vous êtes probablement comme moi, vous ne savez pas grand chose de l’énergie nucléaire, si ce n’est qu’elle sert à nous chauffer, à nous éclairer
et à faire des bombes atomiques pour lancer sur nos ennemis. Saviez-vous que l’énergie nucléaire produit des déchets radioactifs très dangereux qui ont une durée de vie de plusieurs millions d’années ? Pour le moment, ces déchets sont stockés à La Hague, et il y en a des milliers et des milliers de tonnes prêtes à nous exploser à la figure.
A la fin des années 1980, des scientifiques et des politiques ont pensé qu’en enfouissant ces déchets dans le granit des Deux-Sèvres, on débarrasserait la France d’un fardeau lourd à porter pour les générations futures. L’enfouissement des déchets radioactifs aurait créé 150 emplois bien rémunérés, sans parler des subventions aux collectivités locales qui auraient permis d’installer des piscines olympiques et des stades de foot avec gazon de Norvège un peu partout sur le territoire...»

Village toxique une co-édition FLBLB / « Le Nombril du Monde », à Pougne-Hérisson dans les Deux-Sèvres, qui a également produit une pièce de théâtre sur le même thème, écrite par Nicolas Bonneau. La maison d'édition Flblb a reçu le 6e Prix de l'édition en Poitou-Charentes.

Grégory Jarry et Otto T. ont mené des collectages auprès des acteurs de l’époque pour faire un livre qui porte un regard historique, distancié et plein d’humour sur ces événements.

Retour à la liste

 
// rendez-vous autour du livre
<<  Septembre 2014  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     
// la minute de poésie
Benjamin Fondane - Paysages

Paysages

Les forêts ont escaladé les ravins
et secouent leur fraîcheur ; la lumière est vive,
sur les écorces éraflées des sapins
l’huile de résine lentement se fige.

Le fil du sentier mène vers l’infini,
- un rire d’argent – et les ombres redoublent ;
partis – il fait noir – et vous êtes partis.
Mais pourquoi n’êtes-vous pas restés chez vous ?...

 

Benjamin Fondane, Poèmes d’autrefois, éd. Le Temps qu’il fait, 2010 (Traduit du roumain par Odile Serre).

visuel 
livre

 

 

Ce poème vous est offert avec l’aimable autorisation des éditions Le temps qu’il fait (Cognac).



Benjamin Fondane est né en Roumanie en 1898, dans une famille d’intellectuels juifs. Poète, dramaturge et philosophe, il vécut à Paris à partir de 1924. Il est mort à Auschwitz en 1944. Le recueil que viennent de publier les éditions Le Temps qu’il fait réunit des œuvres de jeunesse écrites entre 1917 et 1923.

 

 

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine un poème !

 

// nouveautés des éditeurs
// actualités
Les dernières vidéos du Centre du livre

d'autres vidéos du Centre du livre :

dailymotion You tube

 
Agenda professionnel

Découvrez l'agenda des formations et journées d'études programmées par le Centre du livre et et de la lecture pour les professionnels du livre du Poitou-Charentes.

 
Suivez-nous sur le web

Twitter   Facebook  Scoopit Netvibesaudionlog arte

 
Offres d'emploi

Consultez les dernières annonces mises en ligne >> Lire la suite...

 

Powered by RafCloud

Lettres d'informations

Inscription aux lettres du Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes