Accueil > Faire lire > Actions jeunes publics > L’Homme chauve-souris
L’Homme chauve-souris
Imprimer
Envoyer

logo JLC

L’Homme chauve-souris, de Jo Nesbø, éd. Folio

L'homme chauve-souris



Parce qu'une jeune Norvégienne a été sauvagement jetée d'une falaise à l'autre bout du monde en Australie, l'inspecteur Harry Hole de la police d'Oslo est
envoyé sur place par une hiérarchie soucieuse de l'évincer. Ce qui n'aurait dû être que routine diplomatique va se transformer en traque impitoyable au fur et
à mesure de meurtres féroces qu'Harry Hole refuse d'ignorer. Autre hémisphère, autres méthodes... Associé à un inspecteur aborigène étrange, bousculé par une culture neuve assise sur une terre ancestrale, Hole, en proie à ses propres démons, va plonger au coeur du bush millénaire. L'Australie, pays de démesure, véritable nation en devenir où les contradictions engendrent le fantastique comme l'indicible, lui apportera, jusqu'au chaos final, l'espoir et l'angoisse, l'amour et la mort : la pire des aventures.

 

Jo Nesbø est un auteur norvégien de romans policiers né en 1960 à Oslo. Il a d'abord été journaliste économique puis s'est dirigé vers la musique. Il est connu pour sa participation en tant qu'auteur, compositeur et interprète au groupe de pop "Di Derre", un des plus célèbres en Norvège, de 1993 à 1998. Son premier roman, L'Homme chauve-souris (1997) , a tout de suite remporté un grand succès. Il a obtenu l'année suivante le prix du meilleur roman policier scandinave de l'année, ce qui l'a propulsé sur le devant de la scène littéraire du polar scandinave. Il est parfois présenté comme le successeur de l'auteur suédois Henning Mankell.

Retour à la liste

 
// rendez-vous autour du livre
<<  Octobre 2014  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
  
  
// la minute de poésie
Robert Marteau

Le Poitou m’accueille avec un sourire. Il est
Fait de champs et coiffé de quelques toits de tuiles,
Vestiges entre haie et tournesol. Je vois
Verrines écrit, et Touffou ; je suis assis
Sur un banc de pierre à Saint-Romans près de Melle.
L’église est devant moi comme en prière près
Des tombes qui sont sous le ciel et sous les feuilles
D’un châtaignier. Le vent a dû courir très haut
Pour laisser ainsi sur le bleu tant d’écheveaux
Blancs étirés dont on n’aperçoit pas la fin,
Comme s’ils se perdaient plus bas que terre, là
Où descendent les morts, nous précédant de peu.
C’est alors que j’entends le murmure de l’eau,
Sous le lavoir, perpétuel, jamais le même.
Saint-Romans-lès-Melle, mercredi 7 août 1996.

Marteau Robert, Rites et offrandes, éd. Champ Vallon, 2002

Rites et Offrandes

Ce poème vous est offert avec l’aimable autorisation de l'éditeur.

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine un poème !  

 

// nouveautés des éditeurs
// actualités
Les dernières vidéos du Centre du livre

d'autres vidéos du Centre du livre :

dailymotion You tube

 
Agenda professionnel

Découvrez l'agenda des formations et journées d'études programmées par le Centre du livre et et de la lecture pour les professionnels du livre du Poitou-Charentes.

 
Voyages de Mémoire sur iTunes

Voyages de mémoire - Alberto Manguel

Lire un extrait ou télécharger gratuitement le livre numérique enrichi d'Alberto Manguel Voyages de mémoire  (via iTunes).
En savoir plus

 
Suivez-nous sur le web

Twitter   Facebook  Scoopit Netvibesaudionlog arte

 
Offres d'emploi

Consultez les dernières annonces mises en ligne >> Lire la suite...

 

Lettres d'informations

Inscription aux lettres du Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes